Enter your keyword

Les 4 types d’objets indispensables pour survivre…

Les 4 types d’objets indispensables pour survivre…

Je dis, je radote, je persiste depuis des années : un kit de survie doit contenir les choses qui sont les plus difficiles à recréer à partir de rien dans la nature…  et qui sont les plus utiles pour survivre dans l’environnement où on se trouve.

Concrètement, on peut tout recréer, trouver, bricoler dans la nature sauf les 4 types d’objets suivants (qu’on peut aussi recréer, mais plus difficilement) :

Une grande surface étanche. Bien sûr, avec une peau de chien ou des débris correctement orientés on arrive à faire quelque chose, mais l’expérience nous montre qu’une grande surface vraiment étanche est fort utile quand il s’agit de vivre dehors.  Non pas qu’il soit impossible de recréer l’équivalent…  simplement, c’est long, ça coûte beaucoup d’énergie, et ça nous prive de notre mobilité.  Qu’est-ce que ça peut être ?  Un poncho, une couverture de survie solide (fuyez les modèles de merde qui sont épais comme du papier à cigarette et qui se déchirent en un rien de temps), une bâche, un tarp, un grand sac poubelle de jardin…  peu importe, tant que ça fait 2×1,5m ou plus, et que c’est réellement étanche.

Un contenant étanche, refermable, qui passe au feu. Oui, bien sûr, on peut bricoler des contenants avec l’estomac de notre dernière proie, faire bouillir de l’eau dans un préservatif près du feu (si si, véridique…), etc.  Mais une gourde métallique qu’on peut à la fois refermer pour transporter de l’eau et qui puisse passer au feu, c’est réellement irremplaçable.  Faute de mieux, déjà juste une gamelle qui puisse passer au feu vaut largement son pesant d’or en survie.

Une grosse lame en acier.  Solide. Bah oui.  On peut tailler des silex, affûter des os et même ronger avec les dents, mais un gros couteau de camp solide, ça fait quand même plus de boulot, et surtout ça nous permet de recréer ensuite pas mal d’autres outils, objets, etc.

Du feu. Eeeeh oui.  Tous ceux qui savent faire du feu par friction savent à quel point c’est au moment où on en a le plus besoin que c’est généralement le plus compliqué d’allumer du feu en frottant des bouts de bois amoureusement l’un dans l’autre.
Dans l’humidité glaciale, sans motricité fine et sous stress…  préférez la méthode éprouvée : un bon briquet de marque, piezzo-électrique, plein et de couleur vive pour ne pas le perdre…

Et la corde ?  Plus facile à bricoler, tresser, trouver.  Et le sel ?  En faisant brûler des feuilles de tussilage, on en fait un succédané.  Et les pastilles de purification d’eau ? Vous pouvez faire bouillir.  Et la doudoune ?  Vous pouvez faire du feu…

Concrètement, quand on se retrouve à poil en situation de survie, les 4 objets les plus urgents à trouver, créer, bricoler, ou inventer sont ceux-là.

  • une grande surface étanche
  • un récipient (si possible transportable plein) qui passe au feu
  • une lame robuste
  • de quoi faire du feu…

Et dans nos stages de survie niveau 3, nous apprenons justement à utiliser cela, et à recréer tout le reste… :)

Likez et partagez !

Related Posts

No Comments

Leave a Comment

Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial