Fait : fondamentaux de la survie dans le Diois

Un nouveau « fondamentaux » achevé. Les stages fondamentaux permettent d’approfondir en cinq jours le contenu des stages N1 et N2. L’aspect théorique est enseigné dans une salle en dur, qui offre une fraicheur bienvenue en ces temps de canicule – alors que les modules pratiques se déroulent en forêt.

Les « fondamentaux » sont mes stages préférés : on a vraiment le temps de creuser à fond certains sujets, comme la régulation thermique ou les applications quasi-infinies de la fameuse « règle des trois », le tout dans une ambiance à la fois studieuse et décontractée. Le module de David sur l’hydratation est un grand moment, où se mêlent des informations très précises et des traits d’humour – l’exemple de la « fondue savoyarde » et ses conséquences funestes sur l’hydratation des cellules est un grand moment d’anthologie. Il provoque toujours des fou-rires irrépressibles chez les stagiaires et les moniteurs en formations… On ne le répétera jamais assez, cette ambiance détendue et studieuse est la meilleure pour assimiler des connaissances. C’est d’ailleurs une des « marques de fabrique » de la pédagogie CEETS.

L’intérêt des stages fondamentaux est aussi le temps libre pour échanger avec des stagiaires venus de tous les horizons avec leur expériences et spécificités. Mention spéciale ici pour Laurent et sa connaissance approfondie du mode de vie et des techniques du paléolithique, notamment de la taille de silex.

Fuego, moniteur en formation.

Likez et partagez !

Laisser un commentaire