N1 + PISTAGE

Trois journées de stage, deux approches qui se rencontrent, s’initier aux essentiels de l’autonomie nature, se familiariser avec l’environnement et savoir lire les traces de vie qui nous entourent. Un apprentissage doux et méthodique de l’immersion en nature .

 Formulaire d’inscription :

Objectifs du stage  :

D’une part, ce stage est conçu pour vous transmettre les fondamentaux de la vie et de la gestion de risques en milieu naturel, tous biotopes confondus
D’autre part, avec Thomas Baffault, pisteur professionnel, il est une introduction solide et méthodique aux techniques de pistage et compétences afférentes (perception, déplacement, immersion…).
Notre défi est de vous de fournir les connaissances les plus utiles et les plus réalistes possibles en trois jours et deux nuits de stage .
À ce niveau, les stagiaires utilisent encore tout leur matériel. Ils apprennent à l’utiliser de manière optimale, et découvrent comment s’en passer. Les purs néophytes y trouveront les bases essentielles pour préparer une rando ou un voyage nature… Les vieux routards y trouveront des outils qui viendront démultiplier les bénéfices de leur expérience déjà acquise.
Par delà les gestes d’anticipation et de prévoyance que nous enseignons habituellement, il nous a semblé intéressant de proposer avec Thomas Baffault un enseignement complémentaire, celui du pistage.
Apprendre à pister c’est apprendre à re-voir la nature, à se fondre dans l’environnement et par conséquent à mieux y vivre. C’est être capable d’y trouver les indices du possible de la vie sauvage. Voies animales, qui sont autant de signes de points d’eau potentiels, de pistes accessibles, révélation des écosystèmes présents mais invisibles, compréhension des dynamiques naturelles, des géographies et des espaces etc..
C’est aussi l’introduction à une discipline exigeante dont la pratique laisse peu de répit : il faut être capable de fonctionner correctement et efficacement sur le terrain pour s’y adonner. En combiner l’enseignement à celui de techniques de vie sauvage, bivouac etc. nous a donc semblé être une évidence. À ce titre également, par la diversité de nos approches, notre partenariat avec Thomas Baffault va s’avérer riche en enseignements !
Un stage conçu pour ceux qui veulent aller plus loin, expérimenter une approche en pleine harmonie avec le milieu naturel et une approche de l’outdoor intégrée à la nature

Programme :

Le contenu précis du programme peut varier légèrement en fonction des intérêts du groupe, du terrain ou de la météo.

Pistage

« Le pistage est la lecture intime de notre milieu. Il développe en nous l’empathie indispensable à la sauvegarde de nos relations humaines, animales, végétales et minérales. »

La pratique du pistage est aussi ludique que pointue, on joue au détective tout en faisant appel à un large éventail de connaissances écologiques pour déduire ou prédire le comportement d’un animal, ce qui permet de susciter l’intérêt des plus jeunes comme celui des adultes.
Lorsque l’on apprend le pistage, on apprend à détecter et analyser les signes que les animaux laissent derrière eux comme autant de preuves de leur passage et de leurs activités : les traces et les indices.
Les traces sont toutes les impressions partielles du corps de l’animal, principalement les empreintes laissées par ses pattes. Les indices quant à eux regroupent plus largement tous les autres signes de présence de l’animal : restes de repas, déjections, nids, plumes, poils, frottages, terriers, ossements, etc.
Apprendre à distinguer en creux la présence d’animaux rend la forêt plus vivante et plus mystérieuse à la fois. Cela permet de mieux comprendre les interactions animales et végétales ainsi que notre rôle et notre impact dans un milieu donné.

Cette partie pistage se déroule sur le terrain et alterne jeux et déplacements. Les jeux, pour aiguiser les sens et mieux appréhender son corps en tant qu’outil de perception, et les déplacements lents à la recherche de traces ou d’indices à questionner. Au cours du stage, on apprend à se déplacer plus silencieusement pour augmenter ses chances d’observer un animal. On apprend aussi à trouver les lieux favorables à l’impression d’empreintes claires, comment effectuer un relevé contextuel d’empreinte et comment conserver une empreinte. On explore les caractéristiques des principales familles d’empreintes et ce que ces caractéristiques nous disent de la spécialisation du pied de chaque animal. On fabrique des outils qui facilitent la poursuite d’une piste et l’on analyse les différentes allures des animaux.

Autonomie Nature

  • Bases théoriques
    Les priorités en survie, définition d’une situation de survie, gestion du risque.
  • Stress et gestion du stress
  • Premiers secours
  • Régulation thermique
    Lutter contre le chaud ou le froid, selon la saison,
    Principes de base, abris de fortune, vêtements
  • Feu
    Législation, méthode pour réussir en toutes conditions, sécuriser.
    Techniques de bivouac avec matériel
    Optimiser l’utilisation d’un sac de couchage, montage efficace d’abri, nœuds de bivouac.
  • L’eau
    Physiologie de l’hydratation, traitement de l’eau
  • Hygiène
  • Hygiène personnelle et de groupe, les tiques et et leurs maladies transmissibles à l’Homme.
  • Lecture de carte et orientation
  • Le concept « sans trace »
    Gérer ses déchets, réduire son impact, respecter l’environnement.
  • Couteau
  • Prévention des accidents, utilisation optimale d’un petit couteau à lame fixe.
  • Gestion du sac à dos et du matériel
  • Kits de survie
  • Concevoir son propre kit de survie

Difficulté ?

Avec le bon matériel (liste fournie) et une attitude active, les stages ne présentent aucune difficulté physique pour un adulte en bonne santé et avec une condition physique moyenne. Une mauvaise météo peut rendre le stage moins confortable, mais notre but est de vous faire rester au maximum dans votre zone de confort thermique pour que vous puissiez vous concentrer sereinement sur les apprentissages.

Durée :

3 jours + 2 nuit (sauf stages avec module supplémentaire)

Tarif :

420 €

Les stagiaires :

14 participants maximum
Obligatoirement majeurs
Certificat médical valide
En bonne santé mentale et physique

Encadrement :

Julien Imbert, Moniteur CEETS

Thomas Baffaut, Pisteur

Tondeur de moutons depuis maintenant 14 ans, Thomas fréquente quotidiennement les bergers dont certains sont des mentors essentiels . Ils lui montrent un chemin très simple de la compréhension intime des cycles de la vie.
A leur contact il s’aperçoit que les savoirs de subsistance en lien direct avec la nature procurent une sérénité profondément vertueuse, inscrite dans nos gènes. C’est cette recherche de nos compétences ancestrales qui le conduit à apprendre le pistage, la vannerie, les plantes sauvages et à décider de les transmettre.
Formé à la « tracker school » de Tom Brown jr et au sein du réseau CyberTracker dont il organise les certifications (https://coureurdesbois.net/) en France.
Le pistage est pour lui une formidable porte d’entrée vers toutes les aptitudes à la vie dehors : l’orientation, la construction d’abris, l’éveil des sens, l’introspection, l’attention aux autres.

MOURIR MOINS SOUVENT

Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial