Enter your keyword

Notre pédagogie

Les lois de la physique sont les mêmes pour tous…

Le terme « survie » stimule l’imagination.  Quand on fait un stage de survie, on s’attend parfois à se retrouver face à ses limites, poussé dans ses retranchements, avec un instructeur qui hurle, insulte et maltraite…  NOUS SOMMES DIFFERENTS ;)

Quand on sait s’y prendre, la nature n’est pas hostile.  En revanche, elle n’est pas complaisante, et il faut savoir s’y adapter, comprendre son fonctionnement.  C’est ce que nous enseignons.

Nos stages sont un peu inconfortables…  mais si vous mettez directement nos enseignements en pratique, ils seront très vivables, vous verrez.  Ils sont presque « faciles » parce que nous savons vous enseigner à vivre dehors même par mauvais temps tout en restant relativement confortable.  Ils sont presque « faciles » parce que seuls les incompétents ou les inconscients pensent que la nature est un milieu hostile.

 

Une approche pédagogique performante

Savoir survivre est une chose assez répandue, de nos jours.  Savoir enseigner la survie est une compétence supplémentaire.  Et le faire de manière efficiente et éthique est un défi réel. Après 10 années d’enseignement à temps plein, le CEETS et ses moniteurs a développé une approche pédagogique et des méthodes qui vous permettront de mieux intégrer les informations les plus importantes, et de les restituer plus facilement en cas de besoin.

Basant sa pédagogie sur les dernières découvertes des neuro-sciences, une expérience Québécoise de la pédagogie par projet, et une immersion prolongée dans « l’instruction intégrée », le CEETS a fait ses devoirs, et ne vous fera pas perdre de temps.

Une ambiance studieuse mais détendue

Stage de survie niveau 2

Briefing avant de commencer la construction des abris… Les stagiaires passeront la nuit sans sac de couchage par 2°C. Même pas mal… mais il y a des principes à respecter ;)

Une remarque qui nous est souvent faite est « on rigole beaucoup mais en fait on bosse bien ! ».  Nous apprenons mieux quand nous sommes détendus.  Et l’inconfort qui vient éventuellement ensuite est utile seulement quand on a les bases nécessaires pour bien réagir, et REUSSIR.

Les stages de survie du CEETS sont conçus pour toute personne adulte en bonne santé mentale et physique.

Tout le monde, sauf rare exception, peut les faire et y acquérir des savoirs pratiques, techniques et théoriques qui seront utiles, concrètement, pour prévenir ou gérer les situations de survie. Le niveau d’engagement est volontairement progressif, afin de permettre à tous d’apprendre sereinement, et dans un cadre sécuritaire, agréable et pédagogique.

Ceci dit, ne vous y trompez pas.  Si l’encadrement est rodé et carré, nous sommes là avant tout pour vous enseigner à ne pas mourir.  Nous n’allons donc pas vous offrir le café et les croissants au saut du lit, et il vous sera demandé un minimum de débrouillardise et d’autonomie.

Les gens qui viennent aux stages de survie du CEETS  sont tous des gens sains d’esprits, ouverts, et simples.  Ils cherchent des réponses techniques à des problèmes concrets, comme vous.  Aucun Rambo, aucun excité.  On trie.

Trois niveaux pour un apprentissage progressif

Stage de survie "fondamentaux" en Touraine

Après 2 jours sur le terrain sous la pluie battante, la nuit s’annonce plutôt confortable quand on applique les fondamentaux ;)

Les stages de survie de base du CEETS s’articulent autour de trois niveaux de difficulté croissante.  Au niveau 1, vous intégrez les bases incontournables de la survie : notions théoriques et pratiques sur l’orientation, la gestion du stress, de la température corporelle…  recherche et purification d’eau, etc.  A ce niveau, vous dormez dans votre sac de couchage, vous mangez comme en rando, etc.  Au niveau 1, vous apprenez à vous passer de tout le matériel que vous transportez normalement en randonnée, pour être en mesure d’utiliser uniquement un kit de survie (« fond de sac ») pour passer 48h dehors.  Au niveau 2, une fois toutes les informations du niveau 1 digérées, vous passez effectivement 48h dehors avec uniquement votre kit de survie, tout en apprenant à vous passer de ce fameur kit également.  La recherche de nourriture (plantes comestibles, insectes) est abordée lors de ce niveau.  Au niveau 3, vous n’avez plus droit qu’à ce qui tient dans vos poches de pantalon (poches cargo acceptées) pour passer le stage.  A ce niveau, vous relativisez l’importance du matériel et apprenez à recréer in situ ce qu’il vous faut pour survivre.  Vous redécouvrez toute la valeur d’un bout de fil de fer trouvé au pied d’un arbre, et vous vivez une immersion plus étroite dans la nature…  le tout sans inconfort majeur.

Outre ces trois modules de base, des modules spécifiques sont parfois dispensés : pistage, milieu aride, milieu arctique, milieu tropical…  plus des stages de survie de préparation au voyage, etc.

Le stage « fondamentaux » quant à lui est une version longue, plus poussée et plus détaillée d’un stage combiné « niveaux 1+2 ».  Sur une semaine, vous obtenez une formation riche, dense, et solide.

Pour chaque stage se déroulant en milieu montagnard, un accompagnateur en montagne diplômé d’état prend en charge tous les aspects « randonnée » du stage, et ajoute à l’expertise du CEETS une touche montagnarde et une expérience du terrain fort appréciables.

Pour les stages avancés, nous embauchons un ethnobotaniste, spécialiste des plantes et de leur utilisation, qui vient vous enseigner son savoir, et vous faire goûter à ces trucs verts que jusque là vous utilisiez pour marcher dessus :)

Comments (8)

  1. macnico
    Déc 16, 2010

    Bonjour,
    Je me demandé si vous aviez des liste de matériel type à prévoir pour les diffèrent stages.
    Je suis plus particulièrement intéressé par un stage 1 en hiver.
    Cordialement
    Nicolas

  2. Déc 19, 2010

    La liste de matériel est fournie avec le dossier d’inscription, bien sûr ;)

    David

  3. Christophe Perrière
    Jan 24, 2011

    Bonjour, je serais intéressé par un stage d’une semaine, pour avoir le temps d’apprendre, et surtout de mettre en pratique cette formation. La prochaine date que vous mettez est au mois de Mai. Est-il possible d’en effectuer un avant (sait-on jamais :-), et faut-il un nombre de participant minimum pour effectuer le stage ou y’a-t-il une possibilité de le faire seul ?

    Cordialement,
    Chris

  4. Jan 24, 2011

    Il est toujours possible de le faire seul, dans la limite de mes dispos bien sûr. Par contre le coût devient astronomique… mais certains préfèrent payer que d’être en groupe. Faites moi un mail si vous voulez qu’on en discute : lui@davidmanise.com

  5. paul georges
    Fév 3, 2011

    j’ai 11 ans je peux faire votre stage?
    Et quel est le prix

  6. Juliette Schappler
    Fév 16, 2011

    Bonjour,
    J’ai 18 ans et, bien que cela me passionne, je n’ai jamais fait de stage. Je suis interressée par le stage d’une semaine et j’aimerai savoir s’il faut avoir un certain niveau pour pouvoir y participer? Je souhaiterai aussi savoir si pour le payement vous acceptiez les cheques vacances et autres aide.
    merci de me répondre

  7. renaudin
    Fév 16, 2011

    ola on vit au pied de la montagne de ceuse( 05) on a nos poules nos lapins, des gamins de neuf à dix huit ans depuis peu on est sur le territoire de chasse du loup .un stage survie numero 1 pourrait vraimenty nous plaire .pourrai t on avoir des infos sur le nerf de la guerre!!!voir si on peut se faire un week end famille avec d’autres gens (pas de probleme pour nous)

  8. […] vous invite également à lire leur approche pédagogique  et à jeter un petit coup d’oeil sur la charte du […]

Leave a Comment

Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial